ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ECHECS FRANCOPHONES

Les "Principes" de la FIDE

Lors du congrès de la FIDE qui s’est tenu à Abu Dhabi en 2020, l’Assemblée générale a adopté la nouvelle "Charte de la FIDE".

https://handbook.fide.com/files/handbook/FIDECharter2020.pdf

Ce document définit de façon détaillée la composition et l’organisation formelle de la FIDE en tant que personne morale.

L’article 4 énonce les principes généraux de la FIDE

Il est important que les joueurs d’échecs prennent connaissance du texte qui rejette toute forme de discrimination au point 4.4 et s’y conforment.

Art.4 Les principes de la FIDE

• 4.1 La FIDE est une organisation démocratiquement établie et totalement
indépendante, se basant sur le principe de l’égalité des droits de ses membres.
• 4.2 La FIDE préserve l’autonomie des échecs et du sport.
• 4.3 La FIDE s’engage à respecter tous les droits de l’homme internationalement
reconnus et s’efforce de promouvoir la protection de ces droits.
• 4.4 La FIDE rejette toute forme de discrimination à l’encontre d’un pays, d’une
personne ou d’un groupe de personnes en raison de sa race, de sa couleur de
peau, de son origine ethnique, nationale ou sociale, de sa citoyenneté, de sa
naissance, de son âge, de son statut, de sa richesse, de son handicap, de sa
langue, de sa religion, de son sexe, de son genre, de son identité, de son
expression, de sa grossesse, de son orientation sexuelle, de ses opinions politiques
ou pour toute autre raison.
• 4.5 La FIDE prendra toutes les mesures nécessaires pour garantir l’égalité d’accès
au jeu d’échecs et aux tournois à tous les sexes et pour assurer l’équilibre entre les
sexes au sein des organismes et de la direction de la FIDE, selon les pourcentages
spécifiés dans le Règlement électoral.
• 4.6 La FIDE prendra toutes les mesures nécessaires pour garantir l’égalité d’accès
au jeu d’échecs et aux tournois à tous les pays, Zones et Continents et à
assurer une représentation équitable des pays, des Zones et des Continents au sein
des organismes et de la direction de la FIDE.
• 4.7 Les manifestations de la FIDE ne peuvent être accueillies que par des pays dont
le libre accès est assuré à tous les membres et aux représentants de la FIDE. Des
exceptions ne peuvent être admises que pour raisons d’état de guerre, de violences
graves et de conflits entre pays, et doivent être décidées par un vote à la majorité
des trois quarts des présents par l’Assemblée générale ou le Conseil.
12
• 4.8 La FIDE promouvra les relations amicales entre et parmi les associations
membres, clubs, responsables et joueurs.
• 4.9 La FIDE consacre ses efforts, en étroite collaboration avec le Comité
International Olympique (CIO) et l’Agence mondiale antidopage (AMA), pour lutter
contre toute forme de dopage et prend des mesures pour éviter de mettre en
danger la santé des compétiteurs, acceptant le Code Mondial Antidopage de l’AMA
et ses normes internationales.
• 4.10 La FIDE observe une stricte neutralité dans les affaires internes de ses
membres mais a le droit et le devoir d’évaluer leur conformité aux principes de la
FIDE et à leurs obligations envers la FIDE.
• 4.11 Les Fédérations membres peuvent appliquer des règles nationales à leurs
tournois et activités, même si elles diffèrent des Règles et Règlements de la FIDE.
Cependant, les principes de la FIDE doivent toujours être appliqués, sauf
disposition contraire de la présente Charte de la FIDE.
• 4.12 La FIDE peut accorder son patronage, selon les termes et conditions qu’elle
juge appropriés, aux compétitions et événements d’échecs, à condition qu’ils se
déroulent dans le respect des Règlements et des principes de la FIDE.
• 4.13 La FIDE s’engage à protéger, dans le domaine des échecs, les données
personnelles de toutes les parties prenantes, dans le respect de la réglementation
générale relative à de protection des données.

info portfolio

 
mai 2022 :

Rien pour ce mois

avril 2022 | juin 2022


SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0