ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ECHECS FRANCOPHONES

La fédération d’échecs de Guinée équatoriale a rejoint l’AIDEF

Monsieur Pedro Nguema Ebile, agissant en tant que président de l’Asociación Nacional de Ajedrez de Guinea Ecuatorial, a sollicité l’adhésion de sa fédération à l’AIDEF.

La fédération d’échecs de Guinée équatoriale a été fondée en 2018 et a rejoint la FIDE en 2020.

Son adhésion a été acceptée à l’unanimité par les 16 membres de notre Comité Directeur.

Nous accueillons donc chaleureusement cette jeune fédération ainsi que tous les joueurs d’échecs de ce pays au sein de notre communauté et nous les invitons à participer nombreux à nos activités.

La Guinée équatoriale

La Guinée équatoriale est un pays d’Afrique centrale constitué de deux parties, l’une continentale, bordée par le Cameroun et le Gabon, l’autre insulaire avec l’île de Bioko (où se trouve la capitale Malabo) et l’île d’Annobon.

C’est l’un des plus petits États d’Afrique. Les frontières équatoguinéenes sont directement issues de la colonisation, comme c’est le cas de la majorité des États africains. Le trait majeur de la construction territoriale de cette ancienne colonie espagnole est la réunion en un seul État de deux entités géographiques, l’une insulaire l’autre continentale très éloignées l’une de l’autre géographiquement parlant et différentes tant en ce qui concerne leur relief que leur écosystème ou leur peuplement.

Après son indépendance, l’Espagnol était devenu la seule langue officielle de la Guinée équatoriale, bien que la majorité de la population parle le Fang.

La Guinée équatoriale est enclavée entre deux pays francophones, le Cameroun et le Gabon, faisant eux-mêmes partie d’un grand espace dont le français est la langue officielle. De plus, la Guinée équatoriale est le seul pays hispanophone d’Afrique.

Le Français a donc été adopté en 1997 comme seconde langue officielle du pays et la présidence utilise aussi bien le Français que l’Espagnol. Par conséquent, le Français est devenu une langue d’apprentissage obligatoire dans le secondaire – bien que seulement 10 % des jeunes y accèdent.

Aujourd’hui le développement de la langue française en Guinée équatoriale est notamment défendu à travers le groupe d’amitié parlementaire France-Guinée équatoriale de l’Assemblée nationale présidé par le député Jacques Valax.

La Guinée équatoriale qui fait partie de l’Organisation Internationale de la Francophonie depuis 1989 est également membre de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.

info portfolio

 
janvier 2022 :

Rien pour ce mois

décembre 2021 | février 2022


SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0